Menu
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Exposition : Entre Temps de Gilles Rondot

samedi 15 juin 2019 - vendredi 30 août 2019

ENTRE TEMPS 

Avoir eu 20 ans entre 1983 et 1990 et se revoir aujourd’hui pour en parler

Et poèmes de Pascal Mathieu sur le thème du Temps

Se revoir après s’être cherché. Rechercher des personnes, c’est comm pénétrer la nature du temps. Nos souvenirs font ce que nous sommes et ce sont nos rêves qui font de nous ce que nous sommes devenus. Ce qui est passé a fui, ce que nous espérons est absent mais le présent est à nous. Ici et
aujourd’hui…

Les mots de Gilles Rondot sur son exposition

Aller à la recherche de personnes dont les portraits ont été faits il y a une trentaine d’années, ce n’est pas aller à la recherche du temps perdu mais c’est prendre conscience du temps qui passe. Cette notion de temps a suscité depuis toujours une grande quantité de réflexions, de recherches, de calculs, de spéculations, d’essais de définition… Il y a le temps du monde et le temps des hommes. A travers les civilisations, les peuples on posé chacun leurs questions et proposé des réponses devant l’alternance du jour et de la nuit, devant le mouvement des astres, le déroulement des saisons, les âges de la vie des hommes, de la naissance à la mort.

Mais comment pénétrer la nature du temps ? Il y a le temps objectif qui est un mouvement continu et irréversible par lequel le présent rejoint le passé. Il y a le temps subjectif qui est le sentiment intérieur de la temporalité telle qu’elle est vécue par chacun d’entre-nous. Les portraits choisis ont été réalisés entre 1984 et 1990. Ils font apparaître un certain esprit du temps, la fin des années 80… une certaine insouciance, la prise de conscience du multiculturalisme, l’arrivée de l’individualisme, le temps des excès, de tous les possibles mais aussi l’arrivée du sida…

Aujourd’hui, à l’heure des selfies, la notion d’identité est alimentée par des représentations médiatiques. Les réseaux sociaux accompagnent les nouveaux destins des visages qui s’éditent et se publient, se livrent à la publicité et à l’exhibition de leur intimité. Les visages sont devenus, en quelques décennies, partout et tout le temps. A l’époque de ces portraits, on pouvait envisager d’aller « poser » devant un photographe ou un artiste en engageant une relation. La photographie délimitait un espace où se croisaient et se négociaient des regards et des subjectivités.

Aujourd’hui, la juxtaposition du portrait dessiné il y a trente ans et de la photographie actuelle laisse deviner des histoires de vie…. Tous les objets qui mesurent le temps de façon mécanique, présents à UTINAM, ne nous font pas oublier le temps subjectif, et plutôt que de courir après le temps, prenons conscience de l’instant présent car la principale caractéristique tu temps, c’est d’être vécu.

Détails

Début :
samedi 15 juin 2019
Fin :
vendredi 30 août 2019
Catégories d’Évènement:
,
Étiquettes Évènement :
, ,

Lieu

Utinam
119 Grande-Rue
Besançon, 25000 France
+ Google Map