En 2020, la Ville de Besançon a reçu une importante donation de la part de Christiane Jacquemin,
veuve du chef d’entreprise et homme politique Michel Jacquemin (Besançon, 1939-2009) : 600 estampes artistiques ont enrichi le cabinet des arts graphiques du MBAA, tandis que 360 ouvrages et 200 cartes ont rejoint les fonds de la bibliothèque municipale. Le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie présente ainsi l’exposition : « En toute discrétion » du 20 novembre au 27 mars prochain.

Une passion pour l’art et l’histoire

« Pour vivre heureux, vivons cachés » dit l’adage. Un précepte adopté par de nombreux collectionneurs d’art qui, sans bruit ni fanfare, accumulent précieusement leurs trésors. Mais il arrive un jour que l’on ouvre les cartons, et que les richesses qu’ils contiennent soient exposées. Par amour et pour l’amour de l’art. Ainsi commence l’histoire de Michel et Christiane Jacquemin, liés par l’art et à Besançon. Passionnés d’histoire, de livres et d’estampes, ils chinent dans les ventes aux enchères, chez les antiquaires, les libraires, rassemblant ainsi quelques 600 estampes artistiques, couvrant 5 siècles. En 2020, Christiane Jacquemin, alors veuve, fait don de cette collection d’une importance encyclopédique au Musée des Beaux-Arts pour l’exposition : « En toute discrétion ».

Une exposition agencée en 3 thèmes

Agencée autour de trois thèmes, la technique de gravure à l’eau, les sujets du quotidien, et enfin, l’ici et l’ailleurs, où des estampes, des livres et des cartes géographiques représentent notre région comme des contrées lointaines. Cette exposition parle avant tout d’un coup de foudre, de la passion d’un couple pour l’art et l’histoire, qui ne sauraient vivre sans la curiosité d’un public, déjouant toute discrétion.

Des conférences et des ateliers pour tous

Parallèlement à cette exposition, le MBAA a organisé une série de visites guidées et de conférences du 5 décembre au 13 janvier prochain. Par ailleurs, des ateliers pour tous, public adulte ou plus jeune, prévoient de faire découvrir par exemple les techniques de gravure sur zing à la pointe sèche. Quant aux enfants, on leur proposera des animations autour de cartes à gratter, ou de venir écouter des contes inspirés de voyages, thème si cher à Michel Jacquemin.

Hendrik Hondius, Burgundiae Comitatus. Franche Comté,
1632, gravure sur cuivre mise en couleurs à l’aquarelle
(BM, cote Ge.c.F.626).

Le programme des conférences et des ateliers est à consulter sur cette page.

Categories