L’année dernière, le festival du Bitume et des Plumes avait dû tenir sa programmation dans les tenailles de la COVID. Cette année, il déploie ses ailes, et poussera un joyeux cri de renaissance les 1,2 et 3 octobre prochain, avec pour objectif de mettre en valeur l’art de rue local et régional.

C’est la fête au village bisontin.

Il est temps de se rassembler, de se retrouver. Que ce soit dans une salle des fêtes pour un mariage ou un anniversaire, ou dans la rue, lors d’un festival. « Du Bitume et des Plumes » souhaite proposer un événement familial et jeune public, dans une ambiance de fête de village. On pense tout de suite aux lampions, aux longues files de tables, aux course-poursuites des enfants endimanchés qui reviendront tous avec des trous aux pantalons. Ah ces gosses ! D’ailleurs, lors du festival, ils pourront s’arrêter dans un bar qui leur est dédié et installé Place du Jura. Non loin de là, leurs parents pourront garder un œil sur eux, tout en sirotant l’une des bières locales. Pour le plaisir de tout le monde, un grand chapiteau sera installé, abritant des spectacles axés sur le monde agricole et rural.

Une programmation intimiste

Dans cette ambiance de campagne, la programmation du festival se concentre sur les portraits des hommes travaillant la terre. Quel est le quotidien quand on est agriculteur ? Comment voit-on l’avenir ? Au travers des spectacles, ce sont des parcours de vie, des histoires, des portraits très intimes qui nous seront racontés. Le public voguera donc entre des moments de partages familiaux, et la découverte d’œuvres d’artistes suggérant des parcours plus personnels et individuels.

En outre, la compagnie Bilbobasso ouvrira les festivités avec son spectacle de feu « Amor » prévu à 20h le vendredi. Si la météo se révèle capricieuse, le public est invité à se rendre au chalet d’accueil Place du Jura.

Du bitume, des plumes et des mesures sanitaires…

Bien sûr, le spectre du virus plane malgré tout au-dessus de cette ambiance festive. Les personnes ne disposant pas du pass sanitaire pourront se faire dépister en autotest sur place.

Du gel désinfectant pour les mains sera régulièrement proposé au public. Mais pas n’importe comment. A la manière du festival, c’est-à-dire avec un masseur de mains spécialisé !

Un petit clin d’œil tout en légèreté, aussi doux qu’une plume tombée sur le bitume.

Categories