À l’heure de la réouverture des musées, l’art s’offre une grande bouffée d’air en faisant de la ville son lieu d’expression, du 3 au 20 juin dans le cadre de la 10ème édition du festival Bien Urbain !

L’art tourné vers le public

Depuis 10 ans, l’association Juste Ici laisse une trace de son passage sur les murs, tels les confettis après un défilé de chars. En effet, au fil des 10 dernières années, ce ne sont pas moins de 349 œuvres qui ont été réalisées par 146 artistes de 26 nationalités différentes entre Besançon et Saint-Vit, dont 123 restent encore aujourd’hui visibles.

Sculptures et peintures murales viennent donc venir enrichir la collection pendant 17 jours de créations artistique dans l’espace publique franc-comtois, sans oublier créations multimédias, illustrations ou encore spectacles.

Mais avant tout, le festival a pour vocation de mettre en lumière un art d’intérêt public. Ainsi, les artistes sont invités à réaliser des œuvres originales, contextuelles et accessibles à tous.tes dans l’espace public. Par ailleurs. Des visites guidées, expositionsateliersconférences et temps festifs sont proposés au public pour les découvrir.

Les temps forts

Les 3 et 4 juin de 9h à 18h : Colloque international « Exposer aujourd’hui : l’art urbain » avec les conférences d’intervenants universitaires, artistes et professionnels, de pionniers européens du graffiti jusqu’aux institutions (Centre pompidou, Mucem, etc).
> Du 10 au 12 juin : le Doubs Message, une livraison de pochettes surprises graphiques à Planoise, proposée par les artistes de La Folie Kilomètre et Nicolas Filloque
> Du 14 au 20 juin : le projet French American Mural Art 
avec les artistes Rouge et L.E.O à Planoise, piloté par l’association Hypermur avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis.
> Du 4 juin au 4 juillet : l’exposition « Sortie d’Atelier » à la Galerie Jules Bossert, fêtant 10 ans d’impression artisanale à l’Atelier Superseñor

Categories