Alors que les écrans des cinémas restent désespérément noirs, l’association 1895 lance pour la troisième fois le Festival 1895 minutes, ouvert à tous les étudiants mordus de cinéma. Un événement qui sera 100% digital. Action les 23 et 24 janvier prochain !

1895. Pour la première fois, le monde s’esclaffe devant la projection des images animées d’un Arroseur arrosé et réalisées par Louis Lumière. La vidéo dure une quarantaine de secondes, mais c’est suffisant pour marquer un tournant dans l’histoire du cinéma. 126 ans plus tard, les étudiants fans de cinéma n’ont pas 40 secondes mais 31 heures 34 minutes et 48 secondes (soit 1895 minutes) pour scénariser, réaliser et monter un court-métrage de six minutes maximum.

Le thème ? Mystère. Il sera tiré au sort aux aurores du samedi 23 janvier. Puis, dès le lendemain, les courts-métrages seront diffusés publiquement sur les réseaux sociaux de 1895 Minutes et un prix sera remis à l’équipe gagnante par un jury composé de professionnels. Si le temps imparti est limité, le festival est ouvert à la France entière, un simple numéro étudiant étant nécessaire pour participer en équipe de 6 à 8 personnes.

Le contexte sanitaire actuel n’a rien en découragé les organisateurs du festival, des élèves en Information-Communication de l’Institut Universitaire de Technologie de Besançon. Ils ont dû mettre en place tout un système de rendez-vous en ligne avec les équipes candidates et les meneurs de l’événement.

Candidats ou spectateurs, le troisième Festival 1895 Minutes est ouvert.

Categories