Les 1, 2 et 3 septembre, la Scène Nationale de Besançon, Les 2 Scènes, proposera la présentation et l’inauguration de sa première partie de saison !

Un lancement de saison en deux temps

Le mardi 1er, le mercredi 2 et le jeudi 3 septembre la Scène Nationale de Besançon présentera le lancement de sa première partie de saison. L’occasion de rencontrer l’équipe et de découvrir les spectacles et temps forts à ne pas louper, qu’ils soient proposés au Théâtre Ledoux ou au Théâtre de l’Espace. Dans le contexte actuel et face à la crise sanitaire, Les 2 Scènes privilégient une présentation des spectacles en deux temps : d’abord de septembre à décembre, puis, courant novembre 2020, la suite des spectacles prévus pour l’année 2021.  

Pour une parfaite mise en bouche, la présentation de la programmation sera précédée du spectacle Ce qui m’est dû. Héloïse Desfarges et Antoine Raimondi monteront sur scène pour un moment de théâtre chorégraphique. Elle danse, lui parle. Sous jacent, les deux artistes partent de l’intime et du corps pour questionner le monde et le politique : dans une alchimie rythmée, ils déroulent le fil de leur prise de conscience écologiste. Sans culpabilité et avec humour, le duo lance ainsi une invitation poétique à l’action collective pour construire le monde de demain à l’heure d’une catastrophe écologique annoncée.

Au programme : du théâtre, de la musique, de la danse…

Du théâtre en septembre, avec sur scène, la compagnie de l’Oiseau-Mouche menée par Michel Schweizer pour le spectacle intitulé Les Diables. Un hymne diabolique à la différence, rare et singulier en France, puisque la compagnie l’Oiseau-Mouche regroupe des comédiens en situations de handicap mental. Sept comédiens de la compagnie partagent avec le public leur expérience scénique, faite d’émotions, de plaisir et d’exigence. L’occasion pour eux aussi d’interroger la notion d’altérité et le rapport entre la scène et la salle.

Les Diables : 23, 24 et 25 septembre au Théâtre de l’Espace.

Puis, en octobre, rendez-vous musical avec l’Orchestre Victor Hugo ! Beethoven avait commencé à noter des idées pour sa Dixième Symphonie alors que sa Neuvième n’était pas encore achevée. A quoi aurait-elle pu ressembler ? En reprenant les fragments écrits par le compositeur et les témoignages de ses contemporains, Barry Cooper, grand spécialiste de Beethoven, a reconstitué cette symphonie qui sera pour la première fois jouée en France, sous le nom : L’Ombre du Géant.

LUDWIG VAN BEETHOVEN / BARRY COOPER, Symphonie n°10
NICK WOUD, 
Concerto lirico pour timbales – création mondiale
JOHANNES BRAHMS, 
Symphonie n°1

Et enfin de la danse en décembre avec le spectacle Hocus Pocus, une danse ludique entre illusions et émotions, une création de Philippe Saire, interprété par lui-même et Mickaël Henrotay-Delaunay. Portés par un dispositif lumineux fascinant et la musique enchanteresse d’Edvard Grieg (Peer Gynt), les danseurs se font aussi illusionnistes pour jouer avec nos perceptions et attiser l’imaginaire des petits et des grands.

Hocus Pocus (Abracadabra) : 2, 4 et 5 décembre au Théâtre de l’Espace.

Informations pratiques

  • Dates et horaires de la présentation de saison :

Mardi 1er septembre à 19 h 00
Mercredi 2 septembre à 12 h 30
Jeudi 3 septembre à 19 h 00

Categories