Menu
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Festival international de musique de Besançon Franche-Comté

vendredi 7 septembre 2018 - dimanche 16 septembre 2018

71e édition

Du 7 au 16 septembre 2018, une pléiade de grands ensembles sont invités à Besançon, venus de République tchèque (PKF-Prague Philharmonia), de Suisse (Orchestre de Chambre de Lausanne, Ensemble Orlando Fribourg), d’Allemagne (Kölner Akademie), et bien-sûr de France : Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, Orchestre d’harmonie de la Garde Républicaine (pour le concert d’ouverture en plein air), et l’Orchestre National de France, qui revient après onze ans d’absence !


Programme

Vendredi 7 septembre -20h30

Les Prés-de-Vaux (plein air)

> Orchestre d’harmonie de la Garde Républicaine
Colonel François Boulanger, direction

Il est loin le temps où tambours, fifres et trompettes marchaient en tête des troupes pour encourager les soldats et intimider l’ennemi. Mais la musique n’a pas déserté l’armée et l’Orchestre de la Garde Républicaine, fondé en 1848, a accepté le rendez-vous de notre concert d’ouverture, dans sa formation « harmonie ».

Sous la direction du colonel François Boulanger, lauréat du Concours de Besançon en 1985, il  propose de célèbres pages symphoniques transcrites pour harmonie, avec une large place à la  musique française : Saint-Saëns, Berlioz, Dukas et Debussy.

Accès libre (accès à pied conseillé) 1h15
En cas d’intempéries, repli au Théâtre Ledoux. Dans ce cas uniquement, billets à retirer le vendredi 7 septembre à partir de 10h à la billetterie du Festival (Kursaal) ou en ligne.
Aucun billet délivré le soir même.
Annonce du repli le jour même à partir de 9h sur festival-besancon.com.
 


22h00

La Rodia

 > African Salsa Orchestra

Orchestre aux influences béninoises, ivoiriennes, camerounaises, congolaises, cubaines et françaises, l’African Salsa Orchestra, est une machine à danser qui vous balade de Cotonou à Cuba !

Entrée libre (salle debout) 1h30
Billets gratuits à retirer le vendredi 7 septembre à partir de 10h à la billetterie du Festival (Kursaal) ou en ligne, et à partir de 18h à La Rodia (maximum 4 places par personne).



Samedi 8 septembre – 11h | 14h | 16h

Centre-ville, Besançon (plein air)

> Boucle musicale

  • 11H : Place Pasteur
    Quintette de saxophones de la Garde Républicaine
  • 14H – 15 H30 : Départ quai de la Cité des Arts
    Suivi d’escales-concerts à l’écluse du Moulin Saint-Paul et sous les ponts Robert Schwint, Battant, et Canot
    Harmonie nautique : Quintette de cuivres Le Vesontio à la rencontre d’autres musiciens
  • 16H : Kiosque Place Granvelle
    Quintette de saxophones de la Garde Républicaine

Sur terre, le quintette de saxophones de la Garde Républicaine vous donne rendez-vous pour deux mini-concerts autour de transcriptions et des pièces originales pour leur formation.
Sur l’eau, l’intrépide quintette de cuivres Le Vesontio remonte à bord d’un Dragon Boat et vous accompagne au rythme des pagayeurs – sur une création musicale de Christian Girardot –, pour une promenade à la rencontre d’autres musiciens.
De Pasteur à Granvelle, en passant par les rives du Doubs, composez votre boucle musicale au cœur de la cité bisontine, ou laissez-vous surprendre…

Accès libre 15 min 1h30 30 min


21h à 23h30
Pianos-bar (Kursaal)

> « After Jazz » Mélodius Monk

Entrée libre, dans la limite des places disponibles plusieurs sets entre 21h et 23h30


20h
Théâtre Ledoux

> Un soir à Prague

Fondé en 1994, le PKF – Prague Philharmonia est placé depuis 2015 sous la baguette d’Emmanuel Vuillaume, un de ces grands chefs français qui brillent au-delà des frontières de l’hexagone. Pour débuter le concert, une ouverture luxuriante et lumineuse d’Éric Tanguy, puis direction la Tchéquie, grande nation de la musique.

Tarif A • 2h avec entracte


21h
Petit Kursaal

> L’Orchestre National de Ukulélés

Des ukulélés de toutes formes et de toutes tailles, quelques pupitres… Arrivent les cinq interprètes en robe ou cravates : tout semble indiquer que l’on va assister à un concert des plus classiques. Mais le répertoire proposé par l’Orchestre National de Ukulélés, passant allègrement de Beethoven à Stone et Charden, de Kosma à Trust, de Mozart à Eddy Mitchell, Dick Annegarn, Satie ou les Rita Mitsouko, détourne les « tubes » du répertoire francophone, entre dérapages, surprises et facéties !

Tarif D 1h30



Dimanche 9 septembre – 15 h

Salle du Parlement, Palais de Justice

> Quatuor Zaïde

Ce jeune et talentueux quatuor entièrement féminin propose un magnifique programme débutant par le maître classique du quatuor, Haydn, avec un opus d’une intensité poignante. Ensuite, le second quatuor de notre compositeur en résidence, œuvre très expressive et bigarrée, bel exemple de son langage musical à la fois moderne et immédiatement intelligible.
Pour finir, joyau d’un compositeur révolutionnaire, l’opus 10 de Debussy révèle un monde musical inédit, traversé d’une infinité de nuances d’émotions, contrastées ou harmonieuses, fruits de sa personnalité et de son génie unique.

Tarif C1h15


 17h00

Kursaal

> Orpheus XXI – opus 2

Orpheus XXI, projet initié par le violiste Jordi Savall (en résidence à la Saline royale d’Arc-et-Senans), permet à une vingtaine de musiciens professionnels réfugiés de travailler avec des membres de son ensemble un répertoire de musiques de tradition orale, vocales et / ou instrumentales, issu de leur pays d’origine.

Tarif D 1h30



Lundi 10 septembre – 20h
Cathédrale Saint-Jean

> Vêpres de Rachmaninov

Un Rachmaninov dépouillé, sans artifice, sans piano ni orchestre. Un Rachmaninov pétri d’histoire russe, de foi et de ferveur.

Tarif C 1h30



Mardi 11 septembre – 20h
Théâtre Ledoux

> De Paris à Vienne

C’est sans nul doute l’évènement de ce 71e Festival : le prestigieux Orchestre National de France et son nouveau directeur musical, Emmanuel Krivine. Ils serviront d’abord la musique française avec une ouverture de Lalo, page puissamment évocatrice, puis le concerto « L’Égyptien », à la fois divertissement raffiné inspiré des charmes de l’Orient, et œuvre d’une étonnante invention, avec en soliste le pianiste Bertrand Chamayou.
En deuxième partie, Emmanuel Krivine dirigera la 4e symphonie de Brahms, un des sommets de la symphonie classique-romantique, œuvre sévère et magnifique, et dernier opus orchestral de ce vénérable maître de la musique.

Tarif A 2h avec entracte


21h
Petit Kursaal

> The Rhythm Alchemy

Keyvan Chemirani joue du zarb, percussion utilisée dans la musique persane, et du santour indien, instrument à cordes frappées. Virtuose des percussions iraniennes, il forme avec son père (qui lui a transmis la rythmique traditionnelle) et son frère, le trio Chemirani, qui ouvre vers la musique du sous-continent indien et la percussion occidentale.

Tarif D 1h20



Mercredi 12 septembre – 15h
Auditorium J. Kreisler, Cité des Arts

> L’Histoire du Soldat, concert illustré : Spécial famille (à partir de 7 ans)  

S’inspirant des contes populaires russes, du cirque et du jazz naissant, L’Histoire du Soldat est une œuvre révolutionnaire. Composée par Igor Stravinsky en 1917, elle embrasse les champs de la musique, de la danse et du théâtre.

Tarif D 65 min
Rappel : une place offerte pour un enfant de moins de 12 ans pour une place adulte achetée

+ Séances scolaires (sur inscription) le jeudi 13 septembre à 9h30 et 14h30


18h
Kursaal

> Carte blanche à Éric Tanguy

Éric Tanguy nous fait découvrir des musiques qu’il aime et qui l’inspirent : Sibelius (auquel il a consacré un livre*), puis Ravel et sa célèbre Rhapsodie, à la fois sensuelle et fougueuse, et d’une grande virtuosité. Les deux brillantes interprètes de ce programme joueront également deux pièces de notre compositeur en résidence, occasion de découvrir et mieux comprendre son langage musical et ses influences.

Tarif E 50 min


20h
Théâtre Ledoux

> Anniversaires ! 150 ans mort de Rossini 100 ans mort de Debussy 100 ans naissance de Bernstein

Spécialisé dans les répertoires du XVIIe au XXe siècle sur instruments d’époque, cet ensemble basé à Cologne, nous propose de célébrer les anniversaires de trois compositeurs : Rossini avec une ravissante sonate pour cordes, Debussy qui met à l’honneur la harpe dans deux danses raffinées, et enfin Bernstein avec une pièce créée en 1954 par Isaac Stern et trop rarement donnée, relecture en musique du charmant dialogue de Platon « Le Banquet ».
Le célébrissime et émouvant Adagio de Barber complète cette belle soirée orchestrale.

Tarif B 1h40 avec entracte


21h à 23h30
Pianos-bar (Kursaal)

> « After Jazz » Anastaz Quartet

Entrée libre, dans la limite des places disponibles plusieurs sets entre 21h et 23h30



Jeudi 13 septembre – 18h
Kursaal

> Quintette Ouranos

Brillant lauréat du Concours international de Lyon 2017, ce jeune ensemble à vent nous propose le fameux quatuor américain de Dvořák transcrit pour vents, puis le quintette du flûtiste et compositeur Paul Taffanel – grand défenseur, à la fin du XIXe siècle, d’un style français –, œuvre qui séduit par son élégance mélodique et sa vivacité rythmique, dans un équilibre parfait entre les instruments.

Tarif E 45 min


20h
Kursaal

> Récital de piano

Les amoureux de la grande musique au clavier vont goûter au plaisir d’entendre Jean-Marc Luisada en récital. Lauréat de nombreux prix dont celui du Concours Chopin de Varsovie, héritier de la tradition romantique, le pianiste enchante son auditoire par un jeu émouvant et lumineux. Au programme, l’une des plus célèbres sonates de Mozart, le recueil des 18 danses de l’opus 6 de Schumann – œuvre magnifique et d’une grande modernité –, un étonnant et touchant prélude de Debussy, et pour finir l’ultime et bouleversante grande pièce pour piano de Schubert.

Récital de piano

Tarif B 2h avec entracte


21h à 23h30
Pianos-bar (Kursaal)

> « After-jazz » Diva, jazz vocal

Entrée libre, dans la limite des places disponibles plusieurs sets entre 21h et 23h30



Vendredi 14 septembre – 18h
Auditorium J. Kreisler, Cité des Arts

> Rencontre Michel Onfray / Éric Tanguy

À l’occasion de la publication de son nouveau livre, Éric Tanguy rencontre son ami Michel Onfray (qui a préfacé l’ouvrage) pour une heure d’échanges. Leurs propos seront illustrés par deux grandes artistes, la mezzo Albane Carrère et Suzana Bartal au piano. Au programme, des compositeurs qu’affectionne Éric Tanguy bien sûr, mais aussi deux de ses œuvres pour voix et piano, dont une création mondiale.

Tarif E 1h


20h
Kursaal

> Sacré Haendel

Le grand chœur fribourgeois, référence sur la scène suisse et internationale depuis plus de vingt ans et dirigé par son fondateur Laurent Gendre, met à l’honneur le génie Haendel. Au programme, deux chefs d’œuvre au sommet de l’inventivité baroque : le lumineux Dixit Dominus, d’une écriture puissamment expressive et inspirée du style italien, et la grande Ode écrite en 1739, bigarrée, enthousiaste, avec de superbes chœurs, des arias tranchantes et un orchestre miroitant, composée en l’honneur de la sainte patronne de la musique.

Tarif B 1h40


21h à 23h30
Pianos-bar (Kursaal)

> « After-jazz » Damien Groleau Trio

Entrée libre, dans la limite des places disponibles  plusieurs sets entre 21h et 23h30



Samedi 15 septembre – 15h
Kursaal

> Après-midi romantique

Bien connu du public bisontin, l’Ensemble Cristofori, qui rassemble des interprètes jouant sur instruments historiques, nous propose un programme germanique et romantique, en avant-première de leur concert au Festival Beethoven de Bonn.
Après une brillante et surprenante symphonie du deuxième fils de Jean-Sébastien Bach, Arthur Schoonderwoerd dirige une nouvelle version de la délicieuse pièce dansante de Weber, ainsi que les deux premiers opus symphoniques et concertants de Beethoven, encore très influencés par Mozart.

Tarif C 1h45 avec entracte


20h
Kursaal

> Nuits d’été

Jean-François Verdier et les musiciens de l’OVHFC nous proposent un programme raffiné et enchanteur, entièrement dédié à la musique française. Centenaire Debussy oblige, le concert s’ouvre avec son célèbre Prélude, le plus bel exemple d’impressionnisme en musique.
Puis le magnifique cycle de mélodies de Berlioz nous emmène à travers une multitude d’atmosphères et de paysages, avec en fil conducteur l’amour, souvent perdu, tout au moins fragile. Après l’entracte, un concerto de chambre d’Éric Tanguy mettra à l’honneur les vents et le hautbois, avant l’hommage malicieux et poignant de Ravel à la musique baroque française.

Tarif B 1h30 avec entracte


21h
Petit Kursaal

> Las Hermanas Caronni

Ces deux sœurs jumelles nous réjouissent par la fraîcheur de leurs compositions et la liberté avec laquelle elles abordent des genres musicaux venant des quatre coins de la planète.
Elles affranchissent le tango de son carcan rythmique, mettent en valeur la nostalgie de la milonga, tout en gardant un parfum de leur Argentine natale qui cimente leurs excursions musicales tous azimuts. Entre le moelleux de la clarinette de Gianna et le violoncelle dont Laura utilise toutes les possibilités rythmiques, harmoniques et mélodiques, Las Hermanas Caronni ignorent superbement les frontières stylistiques pour nous emmener au pays merveilleux de la musique éternelle.

Tarif D 1h30


21h à 23h30
Pianos-bar (Kursaal)

Entrée libre, dans la limite des places disponibles plusieurs sets entre 21h et 23h30



Dimanche 16 septembre 15h
Kursaal

> Concert de clôture

Fondé en 1942 par le violoniste visionnaire Victor Desarzens et dirigé depuis 2015 par un autre violoniste à l’énergie irradiante, Joshua Weilerstein, l’Orchestre de Chambre de Lausanne clôture superbement ce 71e Festival en nous proposant une des œuvres emblématiques d’Éric Tanguy, suivie du célébrissime concerto de Saint-Saëns avec le prodige Edgar Moreau en « guest-star ».
Puis, les grands espaces américains délicieusement dépeints par Copland précèderont l’œuvre la plus géniale de De Falla où la fulgurance de ses célèbres danses, son évocation aiguë de la magie
populaire andalouse, sa poésie et sa sensualité indéfinissables nous éblouiront.

Tarif B 2h avec entracte



Informations pratiques

Réserver vos billets dès aujourd’hui en retournant le bulletin de réservation disponible en ligne.
Les réservations sont traitées par ordre d’arrivée avec une priorité pour les adhérents à l’Association jusqu’au 8 juillet. Bénéficiez des meilleures places et d’environ 20% de réduction en adhérant  !

Billetterie en ligne à partir du mardi 17 juillet à 10h sur festival-besancon.com

Réservations au guichet et par téléphone à partir du mardi 28 août à 10h

Détails

Début :
vendredi 7 septembre 2018
Fin :
dimanche 16 septembre 2018
Catégories d’Évènement:
,
Étiquettes Évènement :
, , , ,

Lieu

Besançon
Besançon, + Google Map