Menu
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Conservatoire du Grand Besançon : 4 SPECTACLES DE THEATRE, 4 CREATIONS INTIMES

samedi 22 juin 2019 à 13 : 30 - 21 : 30

Gratuit

4 spectacles de théâtre, 4 créations intimes

> Besançon [Théâtre de l’Espace, Les 2 Scènes]
> Entrée libre [dans la limite des places disponibles]

Les étudiants du Cycle d’Orientation Professionnelle, après deux ans de formation, présentent leur DET (Diplôme d’Études Théâtrales). Les épreuves se déroulent en public et devant un jury externe sur la scène de l’Espace.

Aux traditionnelles épreuves d’interprétation en théâtre classique et contemporain succèderont les 4 spectacles, créations intimes, singulières et assumées des jeunes artistes en devenir que sont les étudiants du COP. Chacun d’entre eux a conçu, dirigé et mené à bien un spectacle de 45 minutes. Les bases en sont multiples : écritures de plateau, adaptations, écritures personnelles. Chacun a été invité à donner en public une œuvre qui soit au plus proche de lui-même, de tout ce qu’il aura appris, de tout ce qu’il aura inventé. Et chacun a relevé le gant avec prestance, dans ce premier essai pour devenir ce qu’il est.


Korida d’Adrien Cornaggia

adaptation et mise en scène:
Anna Bourillon

« Je ne laisserai personne enquiquiner cette idée merveilleuse que j’ai eue. Que la télévision, peut-être le plateau mais aussi le parquet » – Korida

Dans une société actuelle où tout est devenu médiatisé, une productrice avide de gloire et de célébrité fait appel dans sa nouvelle émission aux votes du public, pour ou contre la remise en liberté de Francis Lardin. Un plateau de tournage, aux rouages et mécanismes douteux, dans lequel le spectateur, pris à partie, se retrouve à la fois otage et complice du jugement d’un homme. Korida nous amène à nous questionner sur la limite télévisuelle et l’alchimie trouble entre la justice et les médias à travers un fait divers tragique rythmé par un jeu burlesque et divertissant. – Anna Bourillon


Porteur de lumière

de Tony Martorano
mise en scène de l’auteur

Il tombera ce matin-là je marcherai seule sur la terre l’émeraude ne brillera pas le front brisé comme il tombera je marcherai dans la cité bruyante et moite ici il dira porte la lumière tendra sa main au bout de son doigt l’horizon peut-être l’avenir alors je tomberai il verra je tomberai Pour la lumière.
Et tout sera parfait.
Le 16 juillet 2018, à la cité des fausses notes, une sordide enquête s’ouvre sur les cadavres de Vincent, Marie et Carole. La scène est glaçante, au-delà de l’inhumain. Ainsi deux univers parallèles se confondent, troublés entre le voir et le percevoir. La reconstitution de ces meurtres sombrera au cœur d’un plan occulte révélé au lendemain d’une lutte éternelle : celle des anges, pour la Lumière.
– Tony Martorano


Tout va bien

de Juliette Robert
mise en scène de l’auteur

Au commencement, Elle est là, au milieu du Monde. Elle souffre, ou non, Elle est en colère, Elle cherche les mots, ceux qui disent, qui expliquent, qui rassurent, qui guérissent. L’Autre ne comprend pas. Elle s’abîme dans cette recherche et se laisse absorber. L’Autre ne comprend pas. Elle trouve le simple, le vrai, le vide. Elle trouve le Moi et la Bête cachée derrière le Moi. L’Autre est parti. Elle se perd et trouve dans cette errance le goût du renouveau. Elle parle, Elle dit, ses mots l’enveloppent, la suivent, la sauvent.

Au cours des quatre tableaux de la pièce (l’Automne : L’épreuve du doute, l’Hiver : L’expérience du vide, le Printemps : Réveil du Moi, et l’Eté : Retour au Monde), le spectateur explore avec Elle tout le processus de déconstruction puis reconstruction sensible par le langage. Ce texte pose la question de la place de l’Être Humain et du retour à l’état de simplicité presque primitive du rapport social entre les Hommes. – Juliette Robert


On ne paie pas !
On ne paie pas ! de Dario Fo

adaptation, compositions
et mise en scène
: Olivier Schlosser

Lors de la journée spéciale super promotions du supermarché, sous le nez du gérant paniqué, des centaines, que dis-je, des milliers de femmes (et quelques hommes) se révoltent contre le capitalisme en dérobant de la marchandise, aidées par des communaux. Tout aurait pu s’arrêter là pour nous si parmi les protagonistes de cet acte courageux ne se trouvait pas Antonia, femme de Giovanni, amie de Margherita (elle-même femme de Luigi), et par ailleurs personnage central de ce spectacle. Rien n’aurait été pareil si elle n’avait pas tout fait pour dissimuler le fruit de son larcin, si son mari était moins crédule et surtout si leurs conditions de travail misérables ne les poussaient pas à la révolte… Alors de perquisitions en perquisitions, de mensonges en accouchements et de chansons en coups de serpillères, les scènes s’enchaînent portées par une musique virevoltante et des meubles qui roulent.
– Olivier Schlosser

 

Détails

Date :
samedi 22 juin 2019
Heure :
13 : 30 - 21 : 30
Prix :
Gratuit
Catégories d’Évènement:
,
Étiquettes Évènement :
, ,

Lieu

L’Espace
place de l'Europe
Besançon, 25000 France
+ Google Map
Téléphone :
03 81 87 85 85